Roadtrip Adelaïde => Perth (Video)

IMG_6515

L’Australie en une image: garer son 4*4 sur la plage pour aller caresser des kangourous …

Dernière étape de ce voyage à travers l’Australie, le trajet d’Adelaïde à Perth.
15 jours sur la route, à s’arrêter surfer dans les meilleurs spots mondiaux et découvrir des merveilles de la nature (quelle sensation que de surfer avec des otaries et des dauphins!).  Devenir 20ème mondial au lancer de thon, surfer avec l’un des meilleurs surfeurs d’Australie, vivre chez les habitants … deux semaines riches en expérience !

Résumé en images, et en vidéo !

Port Lincoln: Surf, Otaries & Championnat du Monde de Lancer de ThonIMG_6049

3 jours passés à Port Lincoln, à 7h de route d’Adélaïde. Réputé pour ses spots de surf, nous arrivons en ville le premier jour du festival annuel du thon. Hébergé chez Paul (46), ancien informaticien local, nous nous inscrivons rapidement au Championnat Mondial de lancer de thon qui a lieu le lendemain.

Fisheries Bay (photo) nous offra de bonnes conditions bien qu’avec une mer houleuse. Spot accessible depuis un affleurement rocheux, il nous a fallu jongler avec un fort courant et les roches en contrebas pour réussir à surfer… mais pour être récompensé par l’apparition d’otaries après 2h sur place !

Retour en ville dans l’après-midi pour le lancer de thon. Une quarantaine de concurrents vont s’affronter en lançant un thon de 9kg le plus loin possible… la vidéo ici! Un seul essai, les 10 meilleurs lancers sélectionnés pour la finale. Hugo donnera tout, lançant le thon à plus de 14m, mais sortira du cercle et sera disqualifié. Plus prudent, je lancerai le thon à presque 10m, me classant ~20ème mondial !

Cactus Beach: Premières superbes vagues surfées
IMG_6241

Spot de surf incroyable, cet endroit est tellement prisé des locaux qu’ils ont enlevé les panneaux indiquant comment s’y rendre! Une journée de surf incroyable : un break point propre (toutes les vagues commencent au même endroit), un fond relativement profond … et surtout une gauche de plus de 15m de long! Seul dans l’eau avec un excellent surfeur, celui-ci m’aidera à progresser drastiquement sur mon take-off et me permettra de prendre les meilleures vagues de ce roadtrip. Hugo me rejoindra dans l’après-midi, après avoir fait réparer sa planche. 

La traversée de la plaine du Nullarbor : 1300 km en 2 jours
IMG_6375

3h de jetlag en une journée de conduite, c’est une première! La plaine du Nullarbor est réputée pour son … vide. Il n’y a rien, ou quasiment, tout au long de cette plaine. Des stations essences tous les 200-300km, avec des prix doublés (l’essence à 1.88$/L alors que le baril est au plus bas) et une population se comptant sur les doigts d’une main. Les paysages sont toutefois magnifiques, et le ciel nocturne des plus étoilés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Esperance: les plus belles plages d’Australie … avec des kangourous !IMG_6560

La pépite du voyage !

Nous avons séjourné deux jours à Esperance chez Tessa (néo-zélandaise installée depuis peu), et la ville a dépassé toutes nos attentes : tranquille, belle et avec des plages magnifiques, c’est une destination de choix !

Tessa a rendu notre séjour plus qu’agréable: nous avons grimpé le Frencheman Peak et joué avec des kangourous à Lucky Bay sur son initiative, surfé à Wayle Bay, et avons passé d’excellentes soirées en sa compagnie et celle de ses amis.

Albany: Surf, Dauphins & Crique ImmaculéeCapture d’écran 2015-02-08 à 17.19.14

Découvrir une crique vierge entourée de falaises végétales et y surfer, quel plaisir ! Basé trois jours chez Melinda et sa fille, nous avons même eu la compagnie de dauphins à pointe blanche!
Un aperçu dans la vidéo d’Hugo (cliquer ici)

Margaret River: Vagues puissantes, Accidents & Surf avec Julian Wilson IMG_6616

Surfers Point, un spot réputé mondialement … et tellement violent !
IMG_6603Après avoir nagé pendant 15 bonnes minutes pour atteindre les vagues, c’est un déferlement de puissance qui nous attend. Les vagues en elles-même ne sont pas si grandes que ça (3-4m), mais la configuration du récif les rend fortes et dures, avec de 1 à 2m d’eau de profondeur. Les vagues nous emportent, plaquent contre le récif … et nous font aussi ricocher par moments. Deux grosses frayeurs (malgré l’entrainement, lorsque l’air vient à manquer et que la vague continue à nous entraîner depuis 20m sous l’eau, il est dur de refréner un sentiment de panique), et des sessions courtes car trop intenses physiquement. Hugo cassera sa planche le troisième jour.

Le lendemain, surf à Redgate Beach, un spot plus « soft ». Arrivé sur la plage, avec des vagues correctes. Focalisé sur celles-ci, je me jette à l’eau rapidement, ne remarquant pas un élément inhabituel: les cinq photographes sur la plage et les deux dans l’eau. Je rencontre alors Julian Wilson: surfeur athlétique, beau et avec une maîtrise technique incroyable. Il transcendait les vagues, que ce soit en s’éjectant à 3m de hauteur et rattrapant sa planche d’une main, ou en surfant des tubes dans une eau chaotique et sous des vagues improbables. Et humble en plus du reste.

La session aurait été parfaite si l’avant de la planche ne m’était pas revenu dans la tête après une vague difficile, tirée par le leash tel un élastique et me frappant au nez au moment de reprendre ma respiration… mais ce sont les risques du sport!

Sur cet accident, nous décidâmes de partir pour Perth … une nouvelle aventure en perspective!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Thanks to Paul, Tessa and Melinda for their amazing welcoming ! 
Et merci à Hugo pour les photos de la session de surf – beau timing 😉 !

3 réponses à “Roadtrip Adelaïde => Perth (Video)

  1. 3-4 m c est assez énorme pour des vagues quand même! Est ce que tu n exagéres pas un peu? 😉

    Surtout que t as appris à surfer depuis peu non? Sinon Ba bravo ^^

    J’aime

    • Ahah, la taille des vagues c’est facile: quand ça fait 2 fois ta taille, c’est 3m. Si ça fait plus du double et qu’elle fait peur, c’est 4m et + 😉
      Et c’est du reef break, pas du beach break, ça change beaucoup de choses ! (ex: il faut nager 400-500 mètres avant d’arriver aux vagues, en contournant le récif)

      J’aime

  2. Tiptoppissime !!! Comment s’appelle le kangourou, il me rappelle qqu’un avec son port altier et son regard d’aventurier.
    @+ et bonne continuation.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s